Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/12/2014

La Coupo Santo

 

220px-CopaSantaN.jpg

 
 
 
Buste de Victor Balaguer à Barcelone
 
Buste de Frédéric Mistral à Avignon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Coupo santo (provençal en norme mistralienne) ou la Copa santa (provençal en norme classique), c'est-à-dire la « Coupe sainte », est une coupe en argent, acquise grâce à une souscription populaire, que des écrivains et des hommes politiques catalans offrirent aux félibres provençaux lors d’un banquet qui se tint à Avignon le 30 juillet 1867, en remerciement de l’accueil réservé au poète catalan Víctor Balaguer, exilé politique en Provence en raison de son opposition au gouvernement d'Isabelle II d'Espagne. Cette coupe est l’œuvre du sculpteur Guillaume Fulconis et de l’argentier Jarry.

 

Le capoulié du Félibrige en est traditionnellement le dépositaire. La coupe est présentée une fois par an lors du banquet qui se tient à l’occasion du congrès du Félibrige, le Santo Estello. Le banquet se termine par la cansoun de la Coupo (en norme mistralienne) ou la cançon de la Copa (en norme classique) qui fut écrite parFrédéric Mistral pour commémorer cet événement, sur la musique d’un noël attribué à Nicolas Saboly, mais en fait du frère Sérapion : Guihaume, Tòni, Pèire. Elle est devenue depuis l'hymne de la Provence et même l'un des hymnes des pays d'oc, à côté de Se canta. Traditionnellement, l'assistance se lève au dernier couplet.

Frédéric Mistral décrit ainsi la coupe en argent dans l'Armana prouvençau :

« Es uno conco de formo antico, supourtado pèr un paumié. I’a contro lou paumié, drecho e se regardant, dos gènti figurino que represènton coume sorre la Catalougno e la Prouvènço. »

La Coupe Sainte a été créée par le statuaire Louis Guillaume Fulconis (1818-1873).

Víctor Balaguer :

« La Prouvènço a lou bras dre autour dóu còu de soun amigo, pèr ié marca soun amistanço ; la Catalougno met la man drecho sus soun cor e sèmblo ié dire gramaci.
Au pèd de chasco figurino, vestido latinamen e lou sen nus, i’a, dins un escussoun, lis armarié que la designon.
À l’entour de la conco e en deforo, escri sus uno veto envertouriado emé de lausié, se legisson li mot seguènt "Record ofert per patricis catalans als felibres provenzals per la hospitalitat donada al poeta catala Víctor Balaguer, 1867." »

« E sus lou pedestau soun finamen gravado aquéstis àutris iscripcioun :
"Morta diuhen qu’es,
Mes jo la crech viva." (Víctor Balaguer) »

« Ah ! se me sabien entèndre !
Ah ! se me voulien segui ! (Frédéric Mistral) »

Le chant militaire et scout Je t'aime ô ma patrie est une adaptation libre de la Coupo Santo.

Provençal (norme mistralienne)Provençal (norme classique)Français

La Coupo

Prouvençau, veici la Coupo
Que nous vèn di Catalan
A-de-rèng beguen en troupo
Lou vin pur de noste plan

refrin
Coupo Santo
E versanto
Vuejo à plen bord,
Vuejo abord
Lis estrambord
E l'enavans di fort !

D'un vièi pople fièr e libre
Sian bessai la finicioun ;
E, se toumbon li felibre,
Toumbara nosto nacioun

Coupo Santo...

D'uno raço que regreio
Sian bessai li proumié gréu ;
Sian bessai de la patrìo
Li cepoun emai li priéu.

Coupo Santo...

Vuejo-nous lis esperanço
E li raive dóu jouvènt,
Dóu passat la remembranço,
E la fe dins l'an que vèn,

Coupo Santo...

Vuejo-nous la couneissènço
Dóu Verai emai dóu Bèu,
E lis àuti jouïssènço
Que se trufon dóu toumbèu

Coupo Santo...

Vuejo-nous la Pouësìo
Pèr canta tout ço que viéu,
Car es elo l'ambrousìo,
Que tremudo l'ome en diéu

Coupo Santo...

Pèr la glòri dóu terraire
Vautre enfin que sias counsènt.
Catalan, de liuen, o fraire,
Coumunien tóutis ensèn !

Coupo Santo...

La Copa

Provençaus, vaicí la copa
Que nos ven dei Catalans :
A de rèng beguem en tropa
Lo vin pur de nòstre plant !

repic
Copa santa,
E versanta,
Vueja a plen bòrd,
Vueja abòrd
Leis estrambòrds
E l'enavans dei fòrts !

D'un vièlh pòble fièr e libre
Siam bessai la finicion ;
E se tomban lei felibres,
Tombarà nòstra nacion.

Copa Santa...

D'una raça que regrelha
Siam bessai lei promiers greus ;
Siam bessai de la patria
Lei cepons e mai lei prieus.

Copa Santa...

Vueja-nos leis esperanças
E lei raives dau jovent,
Dau passat la remembrança
E la fe dins l'an que ven.

Copa Santa...

Vueja-nos la coneissença
Dau verai e mai dau bèu,
E leis autei joïssenças
Que se trufan dau tombèu.

Copa Santa...

Vueja-nos la poesia
Per cantar tot çò que viu,
Car es ela l'ambrosia
Que tremuda l'òme en dieu.

Copa Santa...

Per la glòria dau terraire
Vautres enfin que siatz consents,
Catalans de luenh, ò fraires,
Comuniem toteis ensems !

Copa Santa...

La Coupe

Provençaux, voici la coupe
Qui nous vient des Catalans.
Tour à tour buvons ensemble
Le vin pur de notre cru.

refrain
Coupe sainte
Et débordante
Verse à pleins bords,
Verse à flots
Les enthousiasmes
Et l'énergie des forts !

D'un ancien peuple fier et libre
Nous sommes peut-être la fin ;
Et, si tombent les félibres,
Tombera notre nation.

Coupe sainte...

D'une race qui regerme
Peut-être sommes-nous les premiers jets ;
De la patrie, peut-être, nous sommes
Les piliers et les chefs.

Coupe sainte...

Verse nous les espérances
Et les rêves de la jeunesse,
Le souvenir du passe
Et la foi dans l'an qui vient.

Coupe sainte...

Verse-nous la connaissance
Du Vrai comme du Beau,
Et les hautes jouissances
Qui se rient de la tombe.

Coupe sainte...

Verse-nous la Poésie
Pour chanter tout ce qui vit,
Car c'est elle l'ambroisie
Qui transforme l'homme en Dieu.

Coupe sainte...

Pour la gloire du pays
Vous enfin qui êtes consentants nos alliés,
Catalans, de loin, ou frères,
Tous ensemble communions !

Coupe sainte...

 

 

 

 

 

Arles ,Christian Lacroix . Arlésienne, la Muse des Créateurs

08/12/2014

Dans nos coeurs!

Capture d’écran 2014-12-07 à 11.55.17 AM.png

00:07 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (0)

07/12/2014

Pays d'OC!

Capture d’écran 2014-12-07 à 11.56.10 AM.png

12:06 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (0)

28/11/2014

Présent!!!

2015fdabdx01.jpg

22/11/2014

Financement participatif citoyen pour l’Observatoire de la langue et de la Culture Provençales

 

 

JPG - 127.4 ko
plan fi

Le financement participatif citoyen représente 12 % du budget de création de l’Observatoire soit 130 000 € VOUS POUVEZ FAIRE UN DON EN LIGNE VIA LA FONDATION DU PATRIMOINE, ET BÉNÉFICIER D’UNE RÉDUCTION D’IMPÔT ÉGALE À 66 % DE VOTRE DON.

Chaque citoyen Provençal peut donc participer à la création de l’Observatoire de la langue et de la Culture Provençales et ceci en fonction de ses moyens .

JPG - 59.6 ko

L’éventuel surplus généré par cette souscription sera affecté à des projets culturels concernant la langue et la culture provençales.L’Observatoire de la Langue et de la Culture Provençales sera un outil au service des citoyens, des associations et de collectivités.

TOUT RESTE À FAIRE, TOUT RESTE À INVENTER, ENSEMBLE.